En travaux
En travaux
En travaux
En travaux
En travaux
En travaux
En travaux
En travaux
En travaux
En travaux
En travaux
En travaux
En travaux
En travaux

Tricentenaire de Bandol

Bien que le trafic maritime au Moyen Age a longtemps été la seule route pour transporter les marchandises et matières premières,-il y eu peu de villages côtiers entre Toulon et Marseille.-Peu de ports étaient établis et sûrs, seulement quelques mouillages à l'abri des vents.
Peu à peu, des ports s'installent et deviennent des ports de pêche ou de commerce et obtiennent leur détachement. La Ciotat en 1429, Sanary en 1648, La Seyne en 1657 et Saint Cyr 1825.
Le 8 janvier 1715 le Parlement d'Aix prend un arrêt autorisant la séparation de l'arrière-fief de Bandol du fief de La Cadière.
Après 7 mois de négociations, François II° Boyer de Foresta achète aux tenants de la Cadière le territoire de ce qui est aujourd'hui Bandol.-Le 14 août 1715,-le sire de Bandol offre de donner à bail les terres qu'il vient d'acquérir, à charge pour les preneurs, d'organiser la communauté.-Sept familles s'engagent. Ces premiers Bandolais seront pêcheurs ou agriculteurs et se lanceront dans le commerce maritime dès le développement de l'exportation du vin.

<< Précédent Suivant >>

Décembre, exception de la basse saison

Les plus affligés par la fuite du temps l'annonçaient dès la première quinzaine de l'été passée: "vous verrez, dans quelques semaines on sera déjà à la Noël!". C'était pessimiste si on regarde le magnifique été dont on a profité jusqu'au bout, et oublieux des bons moments que l'automne réservait aussi à notre région, mais le fait est qu'on est en décembre

Décembre donne à Bandol des couleurs et une ambiance qui rappelle l'affluence touristique des beaux jours. C'est un mois spécial, les journées sont courtes certes, mais c'est un mois riche en chaleur humaine, le mois de solidarité malgré les évènements récents visant à nous en détacher. Aujourd'hui plus que jamais il faut rester unis et décider des bons choix pour les années qui viennent...

Novembre

Octobre l'a occulté avec une palette météo particulièrement capricieuse, mais avec les averses programmées et le changement d'horaire l'automne est enfin là. Ici ça peut perdre son sens avec des journées splendides, mais on ne peut pas faire le pari de la stabilité du ciel. Et de fait, novembre est un mois creux.
Même si cette année les français passent leurs congés dans l'hexagone, notre région malgré tous ses atouts n'attirera ici pratiquement que ceux qui ont des attaches pendant les vacances de la Toussaint.
Alors reconnaissons-le, novembre est un mois calme, et ceux qui n'aiment pas vous diront que la côte est morte à cette saison. Pourtant, elle a des fans de novembre, sans touristes ou presque, mais avec de très bons côtés: si le temps est incertain, l'eau n'est pas encore descendue en température au point où elle le fera en hiver: profiter des sports nautiques est souvent possible à cette époque

<< Précédent Suivant >>




photothèque

Fête de la Musique 2009 photos du jour Les anglaises ont la Côte

english deutsch italiano russian russian

Informations générales